Sélectionner une page

Rilke considérait la saison froide comme le temps de s’occuper de son jardin intérieur.

«Au plus profond de l’hiver, j’ai finalement appris qu’en moi il y avait un été invincible», écrit Albert Camus une génération plus tard.

«Si nous ne nous souvenions pas de l’hiver au printemps, ce ne serait pas aussi beau», a observé Adam Gopnik après de nombreuses autres révolutions de la Terre autour du Soleil dans sa lettre d’amour lyrique à l’hiver.

Mais si nous voulons récolter les récompenses spirituelles calmes et invisibles de l’hiver, il semble qu’une attention particulière doit être accordée au jour du début de la saison comme le moment de fixer de telles intentions intérieures.

Demain, dimanche 22 décembre 2019, nous fêterons le solstice d’hiver, jour le plus court, nuit la plus longue. C’est un temps d’introspection qui nous ramène au côté le plus sombre qui est en nous. C’est le moment de penser avec douceur à ce qui a été accompli cette année. Un temps pour soi en ce jour qui est aussi la veille d’un nouveau départ; les jours vont petit à petit s’allonger à nouveau et apporter de la lumière dans nos vies.

Que ce temps vous apporte force, joie et paix et soit pour vous un profond ressourcement 🌟

Catherine Kinna –  Tel: +32 (0)472.71.97.94

copyright © 2020 guerirdunburnout.com – All Rights Reserved